Partager

Le dropshipping, ça me questionne…

Non pas, sur ce que c’est, car grâce à mon fils aîné, j’ai pu apprendre en quoi consistait le dropshipping. Il a effectivement créé un site de dropshipping en 2017-2018, qui a aujourd’hui fermé ses portes et c’est pourquoi je me sens plus à l’aise pour en parler… et donner mon avis.

Cette technique consiste à vendre un ou plusieurs produits sur internet sans avoir le stock. Effectivement, lorsque l’acheteur passe commande, le vendeur demande au fournisseur d’envoyer directement l’objet. L’avantage, c’est qu’il n’y a pas de stock, ni de logistique. Le vendeur ne manquera pas au passage de récolter un bon bénéfice. Certes il aura créé le site, payé de la publicité, et paiera chaque mois l’hébergement. Mais s’il trouve le ou les bons produits, s’il sait créer un univers autour, bien cibler ses publicités, créer une communauté (donc, c’est quand même un peu de boulot quoiqu’en disent les entrepreneurs qui en parlent), il peut effectivement, je pense, générer rapidement un bon chiffre d’affaires. Et j’avoue m’être dit quand mes envies de changement de voie me prennent, quand surtout je me dis que je ne pourrai physiquement pas exercer mon métier actuel jusqu’à plus de 65 ans : pourquoi pas ? Mais à chaque fois,  j’ai quelques valeurs personnelles qui reviennent à la charge, comme celle de profiter de l’ignorance des gens pour m’enrichir…

Maintenant, je parviens à reconnaître les sites de dropshipping, mais j’avoue qu’il est facile de se laisser tenter/avoir.

Si l’on prend le dernier site en date qui m’a fait de l’oeil, un site de bijoux et objets spirituels dont je tairai le nom pour ne pas avoir d’éventuels soucis, vu que je ne vais pas leur faire bonne presse, je trouvais leurs bracelets jolis. Ils me faisaient bien envie (Je suis en pleine période lithothérapie, énergie par les pierres et tout le toutim). Bon, les prix me freinaient un peu. Je m’étais dit : allez, ce sera une idée cadeau pour Noël.

Et puis, cherchant un peu de matériel pour ma classe sur Aliexpress (je me questionne aussi sur le fait de commander directement sur ce site, mais bon, quand il s’agit d’engager mes propres deniers pour ma profession je vais au moins cher si possible), je suis tombée, sans être vraiment surprise, sur les mêmes bracelets que ceux vendus sur le site ci-dessus.

Je vous laisse comparer les prix par vous-mêmes (Il s’agit du premier bracelet, vendu au départ 59,99, soldé 32,99 et disponible sur Aliexpress pour environ 5 euros frais de port inclus).

Des bracelets en pierres, vous en trouvez à la pelle sur Aliexpress. Bon, je ne parviens toujours pas à comprendre comment un bracelet peut être vendu sur Aliexpress, 68 cts frais de port inclus, sauf à ce que les salariés ne touchent pas de salaire (d’où ma gêne quand je commande sur ce site).

En même temps, j’ai voulu voir quelle qualité revêtaient ces bracelets, alors j’en ai commandé quelques-uns. J’ai attendu de recevoir le bracelet Mala pour pouvoir comparer et apprécier l’envoi. Je l’ai reçu au bout de 3 bonnes semaines, expédié par M. Huang, dans une petite pochette plastique matelassée. Pas de pochon en tissu emballant joliment l’objet, pas de certificat… mais je l’ai acheté sur Aliexpress, je savais à quoi m’attendre. Je ne suis pas sûre que la personne que le paie pratiquement 33 euros, sache qu’elle recevra la même chose que moi. Pour ce prix, un emballage soigné présentant le bijou peut être appréciable, ainsi qu’une petite carte présentant la ou les pierres utilisées.

Bracelet commandé sur Aliexpress pour moins de 5 euros ayant profité d’une journée spéciale sur le site.

Ici, le même bracelet à pratiquement 33 euros.

Pour moi, c’est un des problèmes du dropshipping : non content de prendre les gens pour des pigeons (c’est mon avis, mon impression… bon OK, le vendeur recherche les meilleurs produits pour le consommateur, qui n’a pas à farfouiller dans l’immensité Alibaba), le vendeur prétend vu les prix affichés vendre de la qualité, mais j’ai des doutes. Quand je vois les prix pratiqués par les créatrices de bracelets à base de pierres (je pense à DeepStones, Tandaime-Bien-être, ou la boutique à Annecy d’Agathe Morales (à retrouver sur FB), je m’interroge sur la qualité des pierres et la qualité de fabrication des bracelets provenant des fournisseurs présents sur Aliexpress… Je ne suis malheureusement pas experte pour apprécier la qualité des bracelets en amazonite que j’ai reçus.

bracelet en améthyste et hématite et pendentif oeil de tigre, achetés chez Cultura.

Alors oui, j’ai laissé faire mon fils malgré mes réticences personnelles et « éthiques » car c’était une expérience dont il avait besoin, c’est notamment celle qui lui a permis de maintenir la tête hors d’une dépression trop profonde, celle qui lui a permis de continuer à apprendre, à se former alors qu’il tournait en rond au lycée quand il y  réussissait à s’y rendre. Aujourd’hui, il vit d’autres expériences dont je ne manquerai pas de vous parler… à suivre…

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply